PRESENTATION

Les Cuivres de A à jazZ est une exposition modulaire à présentation thématique sur les instruments de musique à vents de la famille des cuivres.



En trois lignes : Cette exposition regroupe plus de soixante instruments rares de différents pays et époques. Elle comprend également seize panneaux couleur illustrés, 60 x 40 cm, avec textes bilingues français/anglais. Enfin elle présente de nombreux petits objets en vitrine, des cartes postales d'époque, des anciens catalogues...



En détail : L’exposition aborde 7 aspects des cuivres :

A - Des origines au moyen-age
La famille des cuivres regroupe tous les instruments à vent – qu’ils soient en cuivre effectivement ou bien qu'ils soient en bois ou autre – dont le son est émis par les lèvres.
2 panneaux
Plusieurs instruments en corne, en bois et en coquillage

B - Les cuivres naturels
De vrais instruments de musique en cuivre, mais qui n’ont encore ni clef, ni piston, ni palette…
2 panneaux
Instruments traditionnels : Trompe, cors, cors de postillon, cornets, bugles, trompettes de cavalerie, clairons, clairons d'enfant...

C - Les premiers cuivres à clés et à pistons
Dès la première moitié du XIXe siècle.
2 panneaux
Plusieurs instruments : ophycléide, trombones et cornets à piston Stoelzel, tubas alto et saxhorn à pistons berlinois, clairons à deux pistons ...
1 instrument exceptionnel : prototype de cor ténor Lecomte

D - Les facteurs français
Avec Couesnon, Courtois et Besson ... la facture française a dominé la production des cuivres pendant des décennies.
2 panneaux + 2 vitrines (documents originaux, cartes publicitaires, catalogues...)
Les instruments, pièces maîtresses de l'exposition : saxhorns alto, ténor, basse et contrebasse, cor alto, trombones à 3 et 4 pistons...
1 instrument exceptionnel : saxhorn basse fait pour A. Sax par Lecomte & Cie.

E - Les cuivres des pays de l’est
Ces pays ont adopté toute une gamme d'instruments qui se distinguent de la facture française et anglaise, notamment par les cuivres à palettes.
2 panneaux
Plusieurs instruments : tubas wagnériens alto, ténor et basse, trompettes à palettes...
1 instrument exceptionnel : le kuhlohorn par Auguste-Clément Glier

F - Les brass bands américains
Outre-Atlantique aussi, les Américains ont développé leur propre gamme, notamment destinées aux fanfares militaires et civiles.
2 panneaux
Plusieurs instruments : trombones à palette, cornets à piston à système compensateur, euphonium baryton...
1 instrument exceptionnel : un saxhorn contrebasse Besson à système compensateur

G - Enfin le jazz
Les cuivres, dont la trompette, sont devenus les instruments privilégiés des musiciens qui ont révolutionné la musique avec la naissance du jazz.
Photographies, affiches
2 panneaux
L'ensemble des instruments qui sont encore joués de nos jours.



Précisément : Voici la liste des instruments présentés répartis en 7 tables :

A - Des origines au moyen-age

1 - Corne de berger (France, début XXème siècle)
Fabrication artisanale

2 - Shofar (Moyen-orient, 1920)
Fabrication artisanale à partir d’une corne de bouc

3 - Corne (Vietnam, années 1980)
Fabrication artisanale à partir d’une corne de Buffle d’Asie

4 - Conque (Martinique, années 1910)
Fabrication artisanale à partir d’un Lambis (Strombus gigas)

5 - Didgeridoo (Indonésie, actuel)
Fabrication artisanale, inchangée depuis des millénaires, en teck

6 - Petite trompette naturelle droite (Afrique du nord, années 1950)
Fabrication artisanale

7 - Trompette naturelle droite (Afrique du nord, années 1910)
Fabrication artisanale

8 - Trompette naturelle droite (Couesnon, France, années 1980)
Une des trompettes fabriquées spécialement par Couesnon pour être utilisée dans l’opéra Aïda de Verdi joué à Paris

B - Les cuivres naturels

1 - Trompette baroque (Christian Reisser, Allemagne, années 1910)
Trompette prévue pour être équipée d’un fanion, forme inchangée depuis la renaissance

2 - Trombone à coulisse ténor (Royet, France, années 1890)
Trombone à petit pavillon très proche de ceux de la renaissance

3 - Cor de postillon (F.A. Krauss, Allemagne, 1934)
Cor utilisé par les postiers pour annoncer leur passage

4 - Trompe de chasse en ré(Gautrot, France, années 1870)

Très vieille trompe utilisée exclusivement pour la chasse

5 - Cor de chasse (Robert Martin, France, années 1950)

Malgré son nom, ce cor n'est utilisé que dans les fanfares

6 - Trompette de cavalerie française (Couesnon, France, 1927)

7 - Bugle militaire anglais (Gautrot, France, 1890)
Très rare modèle fabriqué en France pour la société Ramchunder & Bros de Bombay et destiné à l’armée britannique en Inde

8 - Clairon militaire français (Gaillard et Loiselet, France, 1950)

9 - Clairon d’écolier (Robert Martin, France, années 1920)
Jusqu’aux années 1930, les écoliers français apprenaient le clairon sur ce modèle à la taille réduite

C - Les premiers cuivres à clés et à pistons

1 - Ophycleide à neuf clés (Daniel, Marseille, années 1870)
Très rare instrument qui a remplacé le serpent et qui a été remplacé par les saxhorns contrebasses

2 - Cornet à pistons « Stöelzel » en si bémol (Gautrot, France, années 1890)
Cornet équipé des premiers pistons inventés par Heinrich Stoëlzel

3 - Trombone à pistons « Stölzel » (Eugène Thibouville, France, années 1880)
Modèle très rare de trombone équipé de trois pistons « Stoëlzel »

4 - Saxhorn alto à pistons « berlinois » en mi bémol (Lyon & Healy, U.S.A., années 1890)
Saxhorn très proche de celui créé par Adolphe Sax équipé comme lui de trois pistons berlinois

5 - Trombone à pistons « berlinois » (Pelisson, Guinot et Blanchon, France, années 1910)
Dernier modèle de trombone équipé de trois pistons « berlinois »

6 - Clairon à deux pistons (Pelisson, Guinot & Blanchon, France, années 1910)

7 - Trombone ténor court à trois pistons (Millereau, France, 1870)
Rare trombone à pistons à petit pavillon

8 - Saxhorn alto en mi bémol (Couturier, France, années 1860)

9 - Saxhorn alto en mi bémol (A. Lecomte, années 1870)

10 - Saxhorn basse en si bémol (A. Lecomte, France, années 1860)
Instrument estampillé par Adolphe Sax, dépositaire du brevet

11 - Baryton circulaire en si bémol (A. Lecomte, France, années 1870)
Etonnant modèle connu que par une poignée d’instruments à travers le monde

D - Les facteurs français

1 - Cornet « français » en si bémol (Evette & Schaeffer, France, années 1910)
Sur les rares cornets dits « français », les pistons se situent à gauche du pavillon

2 - Cornet « anglais » guilloché argenté en si bémol (Couesnon, modèle Excelsior, France, 1913)
Sur les cornets dits « anglais », les pistons se situent à droite du pavillon, c’est la forme actuel

3 - Cornet à barillet transpositeur argenté (F. Besson, France, années 1920)
Le barillet transpositeur permet de changer la tonalité de l’instrument de si bémol en ut

4 - Cornet-trompette nickelé en si bémol (Jérôme Thibouville-Lamy, modèle Royal, France, années 1900)
Intermédiaire entre le cornet et la trompette, ce curieux instrument n’a jamais connu le succès escompté par les fabricants

5 - Trompette nickelée (Couesnon, modèle Monopole, France, 1924)
La suppression d’une coulisse permet de passer la tonalité de l’instrument de si bémol en ut

6 - Trombone à coulisse ténor (Couesnon, France, 1902)

7 - Trombone ténor à quatre pistons (Couesnon & Cie, modèle Monopole, France, 1926)
Le quatrième piston permet de changer la tonalité de l’instrument de si bémol en ut

8 - Trombone ténor à pistons de cavalerie argenté(J. Persy, Bruxellles, Belgique, années 1920)
Modèle rarissime développé pour être joué par les fanfares à cheval

9 - Cor d’harmonie alto en mi b (Couesnon, modèle Monopole, France, années 1920)
Un des premiers cors d’harmonie alto fabriqués par Couesnon et marqués « Nouveau cor alto »

10 - Bugle en si bémol (Association générale des ouvriers réunis, France, 1890)
Ce bugle français est en fait un saxhorn soprano

11 - Saxhorn alto guilloché en mi bémol (Couesnon, France, 1919)
Modèle haut de gamme à pistons dits « découverts »

12 - Saxhorn baryton en si bémol (Millereau, France, années 1870)
Modèle à pistons dits « découverts »

13 - Saxhorn baryton en si bémol (Pelisson frères, France, années 1880)
Modèle à pistons « recouverts » par un tuyau qui sert également de poignée de transport

14 - Saxhorn basse argenté en si bémol (Millereau, France, années 1900)
Modèle à pistons dits « découverts »

15 - Saxhorn basse en si bémol (Couesnon, France, 1922)
Modèle à pistons « recouverts » par un tuyau qui sert également de poignée de transport

16 - Saxhorn contrebasse en mi bémol (Couesnon, France, 1923)
Cet instrument est également appelé bombardon

17 - Saxhorn contrebasse en si bémol (A. Houzet, France, années 1920)
Cet instrument courant est le plus grave de la famille des cuivres

E - Les cuivres des pays de l’est

1 - Cornet à cylindres en si bémol (Pologne, années 1970)
Curieux cornet fabriqué durant tout le XXème siècle dans certains pays de l’est

2 - Trompette à palettes en si bémol (F. Lukavec, Tchéquie, années 1920)

3 - Kuhlohorn en si bémol (Auguste Clemens Glier, Allemagne, années 1890)
Bugle à palettes de forme ovoïde

4 - Cor d’harmonie à palettes (J. Stowasser, Hongrie, années 1880)
Ce cor donnera naissance au seul instrument à palettes utilisé dans le monde entier : le cor d’harmonie utilisé dans les orchestres actuels

5 - Tuba wagnérien alto en mi bémol (Pays de l’est, années 1970)

6 - Tuba wagnérien baryton en si bémol (H. A. Richter, France, années 1890)
Très rare tuba wagnérien fabriqué en France, dans la ville de Metz alors allemande

7 - Tuba wagnérien basse en si bémol (U.R.S.S., 1957)
Modèle fabriqué en grande série dans les usines d’état

8 - Contrebasse à trois palettes en si bémol (Allemagne, années 1920)
Modèle courant dans les fanfares des pays de l'est

9 - Hélicon à trois pistons nickelé (Bruxelles, Belgique, 1920)
Cet instrument utilisé dans les fanfares européennes est l'ancètre du soubassophone

F - Les brass bands américains

1 - Trompette de cavalerie américaine (U.S.A., 1930)

2 - Cornet argenté en si bémol (C. G. Conn, U.S.A., 1905)

3 - Mellophone argenté à deux barillets transpositeurs (J. W. York & sons, U.S.A., 1920)

4 - Trombone à coulisse ténor argenté (Couesnon, France, 1948)

5 - Euphonium argenté en si bémol (Besson, Angleterre, années 1970)

6 - Euphonium à pavillon incliné en si bémol (Couesnon, France, années 1950)
Cet instrument est spécifique aux fanfares américaines, ce modèle est signé « Lafayette », la marque créée par Couesnon pour attaquer le marché nord-américain

7 - Contrebasse argentée à système compensateur en si bémol (Besson, Angleterre, 1911)
Très beau modèle personnalisé avec les initiales du propriétaire et l’année d’achat

8 - Pavillon de Soubassophone (Couesnon, modèle Monopole, 1990)

G - Enfin le jazz

1 - Trompette (Lyrist, Paris, 1930)
Rare trompette bicolore en cuivre et maillechort destinée au marché américain

2 - Bugle en si bémol (Gautrot, France, années 1900)

3 - Trombone ténor à coulisse (Boosey & Hawkes Ltd, Angleterre, années 1950)
Les trombones de jazz se distinguent des autres par leur large pavillon

4 - Trombone ténor à trois pistons en si bémol (Jérôme Thibouville-Lamy, France, 1920)

5 - Trombone ténor à palettes en si bémol (Couesnon, France, 1930)
Prototype exceptionnel de trombone à palettes développé par les établissements Couesnon pour le marché nord-américain

6 - Saxophone soprano en si b (Couesnon et Cie, France, 1922)
Saxophone très apprécié des jazzmen

7 - Saxophone argenté alto en mi b (Buffet-Crampon & Cie, France, années 1870)
Très vieux saxophone fabriqué d'après le modèle de Sax

8 - Saxophone ténor en si b (Couesnon et Cie, France, 1895)
Vieux saxophone fabriqué d'après le modèle de Sax

9 - Saxophone baryton en mi b (Couesnon et Cie, France, 1908)
Vieux saxophone fabriqué d'après le modèle de Sax

10 - Clarinette en la (Couesnon et Cie, modèle Excelsior, France, années 1890)